AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Histoire ♣ somewhere, the past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

♦ Messages : 417
♦ Emploi/Etudes : Vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter.
♦ Humeur : Dubitative.
♦ Célébrité : Dianna Agron.


Tell me what you want to hear.
♦ Fiche des relations:

MessageSujet: Histoire ♣ somewhere, the past. Ven 2 Juil - 14:57

Désolation, peur, désespoir, insouciance, indifférence. Voilà à ce que mes souvenirs peuvent sembler, comblés par un sourire pour cacher la vérité. Enfouis au plus profond de moi, mon passé demeurait loin déjà. Aussi loin que les étoiles le sont de la terre.
Une seule phrase de trois mots m'a brisé : "Je te quitte." Je ne pouvais le croire, personne ne pouvait le croire, ni ma famille, ni la sienne, ni lui. Planter sa future femme, habillée pour l'occasion, devant l'autel par un "Je te quitte" remplaçant le "Oui, je le veux" habituel. Tout ça, pour revivre le passé avec son premier amour d'adolescent. Cette jeune fille, incohérente à tous nos principes. Un souvenir du passé que j'ai décidé d'oublier pour un prendre la route d'un nouveau départ. Trois mots, un geste qu'il avait amèrement regretté au fil des années. Cette femme, vagabondant d'un endroit à un autre, sans limite, simple et à l'esprit volage devait plaire sans aucun doute à n'importe quel homme. Et c'est le coeur de mon futur mari qu'elle avait frappé.

C'est durant dix ans de parcours sans arrêt et rythmé qu'il a choisit de tout plaquer pour regagner sa terre natale, Dublin, dans l'espoir de me reconquérir.
La confiance est quelque chose de fragile. Quand on a accordé sa confiance à quelqu'un on éprouve un sentiment de grande liberté. Mais quand on trahit la confiance de quelqu'un, elle peut être définitivement perdue. Seulement voilà, on ne sait jamais à qui on peut faire confiance... Nos proches peuvent nous trahir... Et de parfaits inconnus peuvent nous venir en aide. Résultat : Beaucoup de personne décident de ne faire confiance qu'à eux même. C'est sûrement la façon la plus simple de ne pas se brûler les doigts. Les histoires du passé ne sont jamais terminées, elles reviennent toujours à la surface tôt ou tard.

_____________________
WHO I AM FROM THE START, TAKE ME HOME TO MY HEART, LET ME GO, AND I WILL RUN, I WILL NOT BE SILENCED. All this time spent in vain, wasted years, wasted gain, all is lost, hope remains and this war's not over.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Histoire ♣ somewhere, the past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quand le passé refait surface ~ :: ♦ Quelque part, un départ.-